Jurys

Voici les membres des jurys. Ces artistes passionnés de chanson auront pour mandat d’émettre des commentaires suite à une analyse de la qualité, de l’originalité et de la créativité des propositions des interprètes, des auteurs-compositeurs-interprètes et des groupes.

Auditions

Sylvie Cobo

Sylvie Cobo est une auteure-compositrice-interprète, chanteuse et batteuse franco-canadienne. Autodidacte, elle entame une carrière de musicienne très jeune en jouant dans des groupes rock-punk. Elle se tourne ensuite vers le jazz et l’improvisation avant de revenir à ce qui a fait la base de sa culture musicale : la chanson francophone.

Ses collaborations sont multiples (jazz, musiques actuelles), mais c’est avec ses chansons qu’elle se produira partout en France, en Europe et ailleurs (duo La Baronne) pendant plus de 20 ans.

Installée à Montréal depuis 2003, elle fait moins de scène, mais continue à jouer régulièrement en France. Au Québec, elle se consacre à de nombreux projets multidisciplinaires et collabore avec la SACEF depuis 2007.

Jean-Guy Prince

Titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’UQAM, journaliste et parolier depuis 25 ans, Jean-Guy Prince est l’auteur d’environ 200 chansons enregistrées sur 50 albums québécois et européen. Il occupe le poste de directeur artistique de la SACEF et, depuis une vingtaine d’années, il est conseiller au répertoire et formateur pour le concours Ma première Place des Arts. Il demeure des plus actifs dans l’univers de la chanson actuelle.

Yves Marchand

L’auteur-compositeur-interprète et musicien émérite, Yves Marchand, a d’abord étudié en histoire à l’université Sherbrooke, puis a travaillé comme animateur radio avant de se consacrer à la musique. C’est ainsi qu’il fonde et participe à plusieurs formations musicale.

C’est avec le groupe Zébulon que ses talents d’auteur-compositeur-interprète se sont révélés. En 1994, Zébulon remporte le Félix de la découverte de l’année, puis en 1997, la formation gagne le Félix du meilleur groupe de l’année. En 2004, Yves Marchand sort son premier album, Belvédère, en tant qu’auteur-compositeur-interprète dont il signe aussi la réalisation. Belvédère charme tous les publics et est encensé par la critique (« Le plus remarquable disque de chansons fait au Québec cette année » Sylvain Cormier Le Devoir). Il entame alors une tournée à travers le Québec qui se termine en 2007. De plus, Il agit depuis plusieurs années en tant que jury et formateur pour plusieurs associations et événements majeurs de la chanson et il assume la direction musicale et artistique de nombreux projets d’albums et de spectacles d’envergure. En 2010, il créé avec Isabelle Cyr le spectacle Pays d’abondance qui tourne depuis à travers le Canada et en France avec beaucoup de succès. De 2010-2012, il participe à titre de directeur musical et auteur à la série de spectacles Mille mots d’amour aux profits des Impatients.

En 2014, il produit et réalise son deuxième album solo Si l’homme est fait de kilomètres pour lequel il signe aussi les arrangements, les paroles et les musiques. Il poursuit présentement sa tournée Fait de kilomètres.

Quarts de finale

IMA

Née à Lasalle, IMA grandit à Châteauguay, près de Montréal, et passe ses étés au Nouveau-Brunswick. Dès l’adolescence, elle cumule les cours de chant, de théâtre et de danse avant de remporter en 2001 le Premier prix d’interprétation et la Mention du public dans le cadre du concours Ma première Place des Arts. IMA est une artiste accomplie aux multiples talents. Auteure-compositrice-interprète et comédienne, elle a su conquérir le public avec sa voix envoûtante et ses notes ensoleillées qui vont droit au cœur. Son sourire et sa joie de vivre en font l’une des personnalités artistiques les plus appréciées et sa réputation n’est plus à faire.

Jérôme Minière

Jérôme Minière est un chanteur et artiste multidisciplinaire originaire d’Orléans (Fr), qui  vit à Montréal depuis 20 ans. Il a fait paraître une douzaine d’albums dont Une Île (2015), Jérôme Minière danse avec Herri Kopter (2013, Félix album électro), Le vrai le faux (2010, Prix Rapsat-Lelièvre), Cœurs (2007), Jérôme Minière Chez Herri Kopter (2004), Petit Cosmonaute (2002, Félix auteur-compositeur), Jérôme Minière présente Herri Kopter (2001, Félix album électro), et La nuit éclaire le jour qui suit (1998), un des premiers albums francophones à allier musique électro et chanson.  À titre de compositeur, auteur, réalisateur ou remixeur, il a travaillé avec de nombreux artistes dont Pierre Lapointe, Martin Léon , Michel Faubert, JP Ferland, Jim Corcoran, Dumas, Françoiz Breut, Lhasa de Sela, Frannie Holder, Bïa …

Curieux de nature, il a aussi collaboré avec des artistes en arts visuels, cinéma, danse, théâtre, performance, pub et littérature. Il a ainsi travaillé à de nombreuses reprises avec Denis Marleau et le théâtre UBU. Il développe en plus ses clips vidéo et des projets hybrides avec l’artiste visuelle MP Normand et le vidéaste Dan Popa.  Par ailleurs, il  a publié son premier roman L’enfance de l’art en 2014 chez Quai no5/XYZ .

Jean-Guy Prince

Titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’UQAM, journaliste et parolier depuis 25 ans, Jean-Guy Prince est l’auteur d’environ 200 chansons enregistrées sur 50 albums québécois et européen. Il occupe le poste de directeur artistique de la SACEF et, depuis une vingtaine d’années, il est conseiller au répertoire et formateur pour le concours Ma première Place des Arts. Il demeure des plus actifs dans l’univers de la chanson actuelle.

Demi-finales

Moran

Artiste à la poésie incandescente, pour qui « les mots déboulent comme des cadeaux », ce n’est que tardivement que Moran laisse éclore son talent aux oreilles de tous. Il participe en 2005 au concours Ma Première Place des arts devant une quarantaine de personnes de l’industrie de la musique et remporte les prix «auteur-compositeur» et «chanson de l’année». Dès cette première participation, tout s’accélère… Il est invité en Europe par les diffuseurs, sort dans la foulée son premier album «Tabac». Il recevra par la suite plusieurs distinctions : Prix «Gilles-Vigneault» décerné par la Spacq (2006), prix «Tremplin Découvertes» du Festival Les Déferlantes francophones en France (2007), deux fois «Coup de coeur» de la prestigieuse Académie Charles-Cros (2008 et 2012).

Quatre albums plus tard, Moran charme toujours autant!. Sa plume a d’ailleurs attiré d’autres artistes pour qui Moran a écrit : Daniel Lavoie, Daran, Catherine Major, Luce Dufault, Alexandre Désilets, etc.

Catherine Durand

Voix forte de la chanson québécoise depuis plus de quinze ans, Catherine Durand est une vraie artisane de la chanson folk d’ici. Catherine signe très tôt un contrat avec la multinationale Warner Music Canada qui l’invite à plonger tête première dans le processus d’enregistrement d’un premier album. Flou (1998) et Catherine Durand (2001) paraissent ainsi à cette enseigne et la placent en tête de file d’une nouvelle génération d’auteurs-compositeurs à garder à l’œil. C’est avec Diaporama (2005) que Catherine Durand, désormais artisane d’une chanson de proximité, trouve sa voix. L’album, réalisé par Michel Pépin, Jocelyn Tellier et Catherine, sera magnifiquement salué par la critique et nominé à l’ADISQ (album folk contemporain). Elle chantera donc avec Kevin Parent, écrira pour Isabelle Boulay, Stéphanie Lapointe, Renée Martel ainsi qu’Annie Blanchard, et collaborera à la création du premier album solo de Marie-Annick Lépine. Elle montera par ailleurs plus de 80 fois sur scène avec ses camarades auteures-compositrices à l’occasion du spectacle Toutes les filles. Un album du même nom auquel elle collabore fige dans le temps en 2010 cette rencontre inédite dans l’histoire de la musique au Québec. Cœurs migratoires (2008), à l’instar de Diaporama, creuse le sillon de l’intimité et du raffinement. Récompensé au Canadian Folk Music Awards, deux fois nominé au Gala de l’ADISQ (album folk contemporain et arrangeur de l’année), célébré par la presse et étreint par un public fidèle, l’album consolide dix ans de travail passionné. Il retient également l’attention de Francis Cabrel qui invite la chanteuse à assurer ses premières parties partout en province. Sur l’enveloppant Les murs blancs du Nord, qui paraît à l’automne 2012, Catherine Durand s’entoure d’une équipe toute étoile de musiciens, dont Jocelyn Tellier, Robbie Kuster (Patrick Watson) et François Lafontaine (Karkwa). La jeune auteure-compositrice Salomé Leclerc cosigne avec la chanteuse trois musiques. Catherine se voit aussi nominée pour une 3ème fois d’affilée dans la catégorie « Album de l’année – Folk contemporain » à l’ADISQ. Suit La pluie entre nous (automne 2016), porteur puissant des amours difficiles et des relations humaines qui peuvent à la fois être belles, douces, marquantes, complexes et épineuses. 

Jeune vétérante de la chanson québécoise, Catherine Durand peut à bien des égards être considérée parmi les plus importantes défricheuses ayant pavé la voie à la réjouissante déferlante de jeunes auteures-compositrices folk à la signature singulière observable depuis quelques années au Québec.

Sébastien Charest

Sébastien Charest travaille maintenant depuis plus de 10 ans dans l’industrie musicale. Il a notamment occupé les postes de Recherchiste à l’émission Info+ de MusiquePlus et Directeur de scrutin pour le Gala Alternatif de la Musique Indépendante du Québec (GAMIQ), en plus de siéger sur divers jurys. Après 7 ans et demi à la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ), il est maintenant depuis quelques mois travailleur autonome spécialisé en gestion de droit d’auteur.